Publié dans 3ème édition, Editions du FIK

« La compagnie des lionceaux »

C’est au tour de « La compagnie des lionceaux » de nous honorer en proposant leur participation au FIK 2010.

Ils sont une douzaine dans cette Compagnie fondée en 1999 à Pointe-Noire (Congo). Elle propose des percussions traditionnelles des peuples Bantu. A travers des percussion aussi bien originales qu’authentiques des peuples bantu, elle se propose de vulgariser la culture bantu en matière de percussion.

Pour La compagnie des lionceaux, « le tam-tam est le premier instrument de l’homme bantu. A une certaine période, il est même devenu un compagnon de l’homme, parce qu’il était présent lors des naissances, décès, mariages, récoltes, événements particuliers, comme pour signaler l’état de guerre ».

A travers un spectacle d’une heure et demi (1h30), « La compagnie des lionceaux » propose l’histoire de l’art scenique et de la percussion des peuples bantu. Ce spectacle haut en couleurs fait un inventaire drôle, esthétique, touchant et pédagogique de l’histoire du tam-tam.

En attendant de vivre ce moment lors du FIK 2010, nous souhaitons à cette compagnie de bons préparatifs.

Publicités